Quand ça ne veut pas ...

C’est ce qui s’appelle une saison difficile ...

Malheureusement c’est cela le sport de haut niveau : des années , ça brille; et d’autres,  sont frustrantes ! 
2019 fera partie des saisons à oublier, avec pour commencer une déception le 15 août lors du célèbre Embrunman (3,8km de nage, 188km de vélo en montagne , 42km de course à pied avec du dénivelé). J’étais prêt à en découdre, l’entraînement et la motivation étaient là mais malheureusement c’est précisément le 15 et 16 août qu’un virus a décidé de se déchaîner . Des soucis intestinaux ont eu raison de moi après 9h30 de lutte et d’effort ; complètement déshydraté, j’ai préféré m’arrêter à la moitié de la course à pied.
J’encaisse la déception et me re mobilise rapidement pour ma 2ème échéance de l’année : les championnats du Monde de duathlon longue distance à Zofingen (suisse) où je remets en jeu mon titre de vice-champion du Monde et où je serai le seul représentant français ! La récupération est bonne , et l’envie est là !
Le 8 septembre arrive vite et à 9h le départ est donné sous une météo déplorable pour parcourir 10km de course, 150km de cyclisme en montagne, et de nouveau 30km à pied avec beaucoup de dénivelé. 
Le début de course se passe bien, je gère mes allures avec une dizaine d’autres athlètes élites et on boucle cette partie en 33 minutes . S’enchaîne le vélo. Nous partons donc plusieurs concurrents en même temps pour les 50 premiers kilomètres de  cyclisme. Nous nous organisons en file indienne avec plusieurs mètres entre nous car le drafting est interdit . Rapidement, arrive une montée , où forcément les écarts entre chacun diminuent ou augmentent, mais où le drafting est inexistant. Malheureusement pour moi , un arbitre en a décidé autrement et m’impose un carton. Étonné de la sanction , je demande à l’arbitre s’il est sérieux car on était 5 6 athlètes à être à la même distance et il n’a pourtant pénalisé que moi 😡!! Je termine donc la 1ère boucle dans le groupe de tête et effectue mes 5 minutes de pénalité où je ne peux ni boire , ni manger , juste attendre et voir partir la course. Je repars , la rage au ventre 😤, mais je ne parviens pas à rattraper l’écart avec la tête de course. Je finis la troisième boucle du vélo frigorifié, et dépité. Je pars enfin pour les 30km à pied, mais le mental n’est plus là, les jambes avancent seules, l’esprit est ailleurs . 
Au final , je remonte et passe la ligne d’arrivée à la 11ème position, la gorge serrée et frustré au plus haut point 😞
Malgré ces moments difficiles, je tenais à vous remercier pour tous les encouragements avant et pendant la course , mais aussi pour les messages de soutien d’après course. 
Merci à tous ceux qui ont fait le déplacement. Bientôt il faudra louer un minibus 😂
Merci à toute l’équipe de Culture Vélo Georget à Louviers pour l’entretien et la préparation de mon matériel.
À la saison prochaine ! 
Lire la suite 0 commentaires

6 jours, 3 dossards !

Lire la suite 0 commentaires

2nd round à la montagne !

Lire la suite 0 commentaires

Séjour alpin !

Lire la suite 0 commentaires